Battle Royale : Chaos Empire

Il ne doit rester qu'un seul survivant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pétard... surprise ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Blake
Surveillant
avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Arme: ... son charme ?
Surnom: Eddie

MessageSujet: Pétard... surprise ?   Mer 18 Juil - 20:29

La porte de la bibliothèque fut ouverte à la volée et ce qui ressemblait à une tornade humaine pénétra à l'intérieure de la pièce avant de se jeter sur la sus-nommée porte et de la claquer violamment. Edward - car c'était lui - se plaqua contre la porte, appuyant de toutes ses forces dessus. Il était essoufflé et son teint légèrement rouge et très crispé. D'une main tremblante, il farfouilla nerveusement au fond de sa poche à la recherche de son trousseau de clés, mais fit chou blanc.

"ET MERDE !" lâcha-t-il, les mots retentissant dans le silence de la pièce obscure et déserte.

Il avait oublié son trousseau dans la salle des profs, très certainement. Il resta interdit quelques secondes, se hésitant. Devait-il aller le rechercher ? Mais cela lui prendrait bien... dix minutes, et il ne pouvait pas attendre une seconde de plus. Tant pis pour la porte ! De toutes façons, il était onze heures du soir, plus personne ne viendrait dans la bibliothèque... Tout du moins l'espérait-il.

Tous ses membres étaient agités d'un tremblement incontrôlable, sa respiration était bruyante et saccadée. Il était manifestement sur les nerfs. Il alla se jeter dans un fauteuil puis farfouilla à nouveau dans ses poches. Il en tira un petit paquet dont on n'aurait pu deviner que la forme dans l'obscurité de la pièce, car en effet, il n'avait pas allumé la lumière, de peur qu'on le repère depuis l'extérieur.

Ses mains tremblaient tant qu'il manque de laisser tomber le précieux paquet. Il le rattrapa à temps et poussa un soupire de soulagement. Puis il essaya de se calmer, contrôlant sa respiration, afin de ne pas risquer de le faire tomber à nouveau.

Il prépara ses petites affaires, et se roula un bon gros pétard, qu'il alluma et porta à ses lèvres. Puis, il tira une bonne bouffée, et expira la fumée avec un profond soupire de délectation alors qu'il se détendait complètement dans le fauteuil.

"Enfin !" murmura-t-il avec délice.

Il n'en pouvait plus. Il s'était fait chopé par le nouveau Conseiller Principal d'Education, qui n'étant pas habitué à voir les employés d'un lycée fumer des pétards à tire larigot, avait fortement sermonné Edward, et l'avait même menacé de renvoi. Pourtant, même le directeur n'avait jamais fait de reproche au jeune homme. Il n'en avait cure, du moment qu'il faisait bien son boulot, et puis il ne pouvait pas être pire que certains des élèves de l'établissement...

Mais voilà que ce CPE collet-monté venait mettre son nez dans les affaires d'Edward. Et ce dernier était désormais interdit de pétard.

Voilà pourquoi il avait été dans un tel état de nerf toute la journée et s'était finalement réfugié ici, espérant se trouver au calme et surtout, surtout, seul, afin de savourer un de ses pétards bien aimés.

Il planait déjà... Tellement, que lorsqu'il entendit un vague bruit, il l'identifia comme un livre qui était tombé d'une étagère. Bien mal lui en prit, car en réalité, le bruit en question était celui de la poignée de la porte qui venait d'être tournée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Elève de terminale
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2007

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Arme: pic à glace
Surnom: Miss Terreur

MessageSujet: Re: Pétard... surprise ?   Mer 18 Juil - 22:24

"Argh! Où ai-je mis ça?"

Sur le plancher de la chambre, des chandails, des sous-vêtements, des pantalons, etc., étaient épars dans la pièce. Soudain, des colliers, des accessoires. Le coin réservé à Miss Terreur était en désorde comme jamais. Elle, qui pourtant, était en ordre, ne trouvait pas ce bracelet en argent avec quelques pierres précieuses, dont celle de corail. Un cadeau de sa grand-mère, aujourd'hui défunt. Un cadeau qu'elle reçu lorsqu'elle celle-ci était sur son lit d'hopital, inspirant et expirant ses derniers soupirs qui la gardaient en vie. Un héritage qu'elle lui offrit et non à sa fille, à savoir la mère d'Elizabeth. Un présent précieux puisque c'était le seul membre de sa famille qui lui avait apporté une grande attention. Elle s'en faudrait à mort si elle l'avait perdu à jamais. Elle qui lui avait promis de le porter et de le garder avec elle en tout temps pour la savoir à côté d'elle et sentir son odeur qui était encore présent sur le bracelet.

Étant près des larmes, elle mit ses mains sur son front et se laissa tomber par terre. Il ne fallait pas qu'elle l'ait perdu. Elle se sentait comme si elle était indigne et irresponsable. Elle tenta de se remémorer les derniers jours, afin de savoir quand est-ce qu'elle l'avait vu et mit pour la dernière fois. La bibliothèque! Elle l'avait ce soir-là lorsqu'elle le «gentil» surveillant, Edward, avait donné la tâche à Kayako et Miss Terreur de ranger les livres logeant les tables de cet endroit. Aussitôt, elle mit une veste et sortit de sa chambre sans faire le moindre bruit pour ne pas réveiller sa colocataire. Elle était nu pied, un simple short court et une camisole assortie ayant pour but d'être porté seulement la nuit, pour dormir. En fait, elle s'était couchée, puis, elle s'était mise à penser à ce bracelet. C'est alors qu'elle se mit à paniquer puisqu'elle se souvint que cela faisait quelques temps qu'elle ne l'avait pas mis. C'est à partir de ce temps, qu'elle s'était précipitée hors de son lit et avait fouillé et même viré à l'envers ses affaires pour le trouver, mais en vain.

Elizabeth se dirigea dans le silence, et sur la point des pieds, à la bibliothèque où elle espérait trouver son objet de valeur. Enfin, elle se dit qu'il valait peut-être mieux qu'elle attendre à demain puisque la bibliothèque devait être vérouillée. La seule chose qu'elle perderait si c'était le cas, c'était le temps qu'elle avait mise pour y aller et revenir. Arrivée finalement après quelques minutes de marches à travers le pensionnat, elle espéra et posa sa main sur la poignée qu'elle fit pivotée. À sa grande surprise, la porte s'ouvrit. Ravie, elle entra sans hésitée à la recherche de ce fameux bracelet. Elle referma la porte calmement. C'était tout de même bizarre qu'on ait oublié de la vérouiller, pensa-t-elle. Elle haussa les épaules et commença à gagner du terrain dans l'immense salle afin de retourner au plus vite à sa chambre, ni vue, ni connue. Elle refit le même chemin qu'elle s'était tracée la première fois qu'elle était venue. Elle se mit à quatre et tatonna par terre. Il n'y avait point de lumière et si elle voulait passer inaperçue, elle devait surtout pas ouvrir ne serait-ce qu'une simple lumière. De quoi s'attirer la foudre d'un surveillant.

"Hum...où peut-il bien être?! Il s'est sûrement décroché quand je rangeais des livres..."

Dit-elle à voix basse. Elle était loin de s'imaginer que quelqu'un était ici. Tellement loin jusqu'à ce qu'elle perçoive une odeur de fumée plutôt désagréable. Il ne pouvait pas s'agir de la fumée d'un feu. Regardant à travers les tablettes, c'est alors qu'elle vit une fumée jaillir d'un coin où se trouvait des fauteuils. Elle fit mine de rester silencieuse et ne pas se faire repérer. Elle continua sa fouille dans le plus grand des silences. Un silence de mort, en faisant attention de ne pas sortir de commentaires ou même de soupirs.

Heureusement que la pièce n'était pas éclairée. On l'aurait prise en flagrant délit, celui de venir ici hors des heures d'ouverture et de se promener dans les couloirs du pensionnat. Pour rester méfiante et sur ses gardes, elle regarda de temps à autre à travers les étagères pour s'assurer que la personne, d'où provenait toute cette fumée, reste en place.

*Il ne faut pas que je me fasse pogner, sinon, bonjour la détention!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Blake
Surveillant
avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Arme: ... son charme ?
Surnom: Eddie

MessageSujet: Re: Pétard... surprise ?   Jeu 19 Juil - 1:46

Il y avait bien quelqu'un qui venait de rentrer dans la pièce, mais Edward n'en avait absolument aucune idée. Il continuait de fumer, tranquillement, savourant chaque bouffée. Son esprit fut rapidement embué par la drogue, plus que d'ordinaire, d'ailleurs, car il était tellement en manque qu'il avait bien chargé son pétard. Il poussa une sorte de petit gémissement et manqua de glisser de son fauteuil. Il se rattrapa aux accoudoirs et, se redressant, apperçu une silhouette qui l'épiait, avant de disparaître. Cette silhouette semblait féminine et dans son délire, Edward l'assimila à Kayako, la fille qu'il avait actuellement dans sa ligne de mire.

"Hmmmkyako..." marmonna-t-il, complètement dans les vapes.

Il porta son joint à sa bouche et le tint serré entre ses lèvres, afin de se libérer les deux mains. En effet, monsieur Blake, à fond dans son délire et clairement émoustillé par la pensée de Kayako, avait approché ses mains de sa braguette, déjà bossuée, et avait entrepris de s'atteler à de certains travaux manuels.

Il se croyait seul, étant persuadée que la silhouette qu'il avait apperçue se trouvait dans son délire et nulle part ailleurs. Sinon, même stone, il aurait certainement eut la décence de ne pas s'adonner au petit plaisir solitaire qu'il était en train de s'offrir... sans se soucier de laisser échapper des soupirs et des petits grognements de plaisirs loins d'être discrets, où revenait régulièrement le nom de Kayako.

Mais comment pouvait-il savoir qu'il serait entendu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Elève de terminale
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2007

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Arme: pic à glace
Surnom: Miss Terreur

MessageSujet: Re: Pétard... surprise ?   Jeu 19 Juil - 3:04

La personne qui était assise sur un fauteuil manqua de glisser et de tomber par terre. Ce qu'elle fumait devait vraiment l'envoyer loin! Elizabeth cessa de bouger, de peur que cette personne se lève définitivement et fasse un tour dans la bibliothèque et que paf! Elle tomberait sur elle. Enfin, cette personne se rassit gentiment, mais marmoma un mot, un nom en fait.

"«Hmmmkyako...»"

Suivit de soupirs et de grognements de plaisir. Dégoûtée par ce qu'elle entendait, elle fit une moue désemparée. Se rappela du marmomage, la voix lui revint en mémoire. Il s'agissait d'Edward! Le surveillant qui avait un oeil sur la soit-disant Kayako. Que faisait-il ici? Et à fumer? Regardant toujours à travers les étagères et en avançant, elle heurta un présentoir à livres situé au bout d'une rangée, adossée à une bibliothèque. Quelques tombèrent.

*Eh merde!*

Elle s'arrêta net. Elle souhaita qu'Edward ne l'ait pas entendu. En réalité, il était pas mal dans les vapes. Ce petit bruit devait lui passer 100 pieds par-dessus la tête. Après quelques instants et étant sûre qu'il ne bouge pas, elle alla dans une autre rangée et continua de faire sa recherche. Mais, curieuse, elle jetait un oeil sur Edward de temps en temps. Disons qu'il ne se gardait aucune gêne. Remarque, qui viendrait dans la bibliothèque?

Elle s'afféra à sa tâche tandis qu'il s'afférait à la sienne.

*Eurk! Dégoûtant tout de même!*

Tapotant par terre, à la recherche de ce fameux bracelet qu'elle garderait plus précieusement la prochaine fois, elle gardait toujours espoir. Ayant fait le tour de plusieurs rangées de livres, ils en restaient de l'autre côté d'où se trouvait le surveillant «heureux». Il fallait qu'elle passe par derrière avec minusie et silence. S'il devait revenir à la réalité, elle devait être sûre de passer inaperçue.

Prenant quelques respires avant sa mission, style à James Bond, elle se leva, afin d'être plus rapide et fluide dans ses exécutions, et passa, sous la pointe des pieds, derrière Edward. Ah enfin, elle pouvait peut-être s'amuser un peu. Arrivée à sa hauteur, elle s'arrêta, esquissa un petit sourire amusé et glissa ses mains le long du torse du jeune homme. À peine cinq secondes plus tard, elle les retira doucement et continua sa route dans le silence. Elle se mit de nouveau à quatre pattes et cherchant par terre le fameux bracelet de sa grand-mère.

*C'était amusant! Héhé!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Blake
Surveillant
avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Arme: ... son charme ?
Surnom: Eddie

MessageSujet: Re: Pétard... surprise ?   Jeu 19 Juil - 15:28

Edward émergea une fraction de seconde lorsqu'il entendit le bruit produit par la chute des livres, mais il avait encore l'esprit trop embué pour faire le rapprochement entre ceci et la présence d'une quelconque personne. A moins que ce ne fût Kayako ? A cette pensée, il s'activa plus intensément à son affaire. Lorsque soudain, il sentit un étrange contact sur son torse. Il sursauta brusquement et cette fois-ci tomba bel et bien de son fauteuil.

Là, c'était clair, il y avait bien quelqu'un avec lui dans la pièce. Titubant, il se redressa et se dirigea vers la silhouette qu'il pouvait appercevoir dans l'obscurité grâce à la faible lueur des réverbères à l'extérieur du bâtiment.

"Kyako..." marmonna-t-il d'une voix vaseuse.

Il termina son joint et laissa tomber le mégot sur le sol avant de l'écraser sous sa chaussure, ne pensant pas à la moquette. Il avait bien d'autres choses en tête. En silence, il s'approcha de la silhouette, et la vit se pencher sur le sol pour se retrouver à quatre pattes. Cette vison l'échauffa un peu plus et, confus, il se rapprocha encore. Il titubait toujours et, en voulant se pencher vers la silhouette pour la saisir dans ses bras, il lui tomba littéralement dessus, l'écrasant presque.

"Kyakôôôôôô..." baragouina-t-il.

Il resserra son étreinte autour de la taille d'Elizabeth qu'il prenait définitivement pour Kayako, si fort qu'il manquait presque de l'étouffer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Elève de terminale
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2007

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Arme: pic à glace
Surnom: Miss Terreur

MessageSujet: Re: Pétard... surprise ?   Mar 24 Juil - 17:25

Elizabeth continua de tapoter sur le plancher particulièrement froid et sec de la bibliothèque à la recherche de son précieux trésor. Soudain, quelque chose lui arriva sous la main.

*Gagné! Je t'ai enfin trouvé!*

Croyant que c'était ce qu'elle recherchait, elle se leva et enfila le dit bracelet. Finalement, elle se rendit qu'il ne faisait même pas le tour de son poignet. Elle s'approcha d'une lumière et s'aperçut que c'était un vulgaire porte-clé. Elle entendait toujours ce bon vieux surveillant au loin. Elle l'entendit se lever, mais elle était loin de s'imaginer qu'il s'approcherait d'elle.

*Ah merdeuh! Pourquoi c'était pas ce bracelet? J'ai vraiment pas de chance! Être ici, à la recherche de mon bracelet avec comme «musique» d'arrière-plan, un homme ayant du plaisir en pensant à Kayako.*

Un frisson la prit soudainement avec l'arrivée de cette dernière pensée. Elle le regarda. Il s'afférait toujours à son «activité». Elle se remit à quatre pattes lorsque, ayant presque oublié la présence d'Edward, celui-ci s'approcha d'elle et enroula ses bras autour d'elle. Ça ce fut après qu'il lui tombe carrément dessus sans aucune gêne. Le surveillant commença vraiment à étouffer Elizabeth. Par contre, tellement qu'il la serrait fortement, elle avait du mal à bouger. Elle ne pouvait aucunement se débattre.

*Argh!*

Elizabeth tentait de ramper. Sans résultat. Edward l'écrasait littéralement. Elle essayait de se mettre sur le dos. Mais en vain. Elle n'avait pas assez d'espace pour exécuter sa manoeuvre. Elle se dit que ses pieds étaient son unique chance de s'en sortir, mais c'était trop brutal. Lui dire tout simplement qu'il l'étouffait? Peut-être, mais ça risquerait de lui pêter sa bulle. Enfin, elle eut une idée. Usant de ses forces qu'ils lui restaient et à l'aide de ses jambes et ses mains, elle se donna une poussée de manière à ce qu'Edward se retrouve sur le dos, ce dernier plaqué au sol. Ensuite, ayant finalement de l'espace, elle se mit à plat ventre sur lui. C'était une bonne chose de régler. Elle le regarda, mais n'osa pas trop. Il pouvait aussi bien lui donner une retenue étant donné qu'elle est là où il ne faut pas et surtout la nuit. Devait-elle jouer le jeu? Une sorte de manière de se moquer de son «kick» qu'il avait sur Kayako. Une idée qui lui plaisait assez bien faut dire.

Alors, elle plaça ses mains sur le torse d'Edward et entreprit de faire la même chose qu'elle lui avait faite quelques minutes auparavant. Mais, elle usa simplement de ses doigts et dessina de petits cercles sur le torse du jeune homme. Elle avait un petit sourire en coin, un sourire amusé et moqueur. De plus, elle se mordillait la lèvre inférieure afin de se retenir de rire. Après quelques secondes, disons environ de 45 à 60 secondes, elle s'arrêta nette et attendit une quelconque réponse et/ou réaction de la part d'Edward.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Blake
Surveillant
avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Arme: ... son charme ?
Surnom: Eddie

MessageSujet: Re: Pétard... surprise ?   Jeu 26 Juil - 22:26

Toujours embué par les effets de la drogue, Edward sentait ses gestes devenir de plus en plus imprécis. C'était comme si Elizabeth, qu'il prenait bien sûr toujours pour Kayako, lui coulait entre les doigts. Ce n'était pas vraiment le terme exact puisqu'elle l'envoya ballader d'un violent coup dans le ventre. Edward laissa échapper un lourd "ouuuuch !" et roula sur le dos, se tenant le ventre en grommelant. Puis il sentit qu'on lui grimpait dessus.

"Kya-AAAAAH ! ... ko."

Lorsqu'Elizabeth passa ses mains sur son torse, le nom de Kayako qu'il avait commencé à articuler s'étouffa dans une sorte de gémissement mitigé cochon d'inde avec un cri de surprise. Puis, la caresse cessa. On n'entendant plus dans le silence que les halètements d'Edward. Puis, soudain, dans une sorte de pulsion, il projeta ses mains en avant et aggripa sans ménagement les seins de la jeune fille, pour les palper, un peu comme il aurait palpé un sac afin de vérifier son contenu.

Finalement, il retira ses mains en soupirant et les croisa derrière sa tête avant de soupirer et d'articuler d'une voix pâteuse :

"Nan... Pas Kyako... Kyako plus petits."

Il n'était en effet pas difficile pour lui de "comparer", et ce même s'il n'avait jamais touché la poitrine de Kayako, puisque, comme la plupart des asiatiques, sa poitrine était moins développée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Elève de terminale
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2007

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Arme: pic à glace
Surnom: Miss Terreur

MessageSujet: Re: Pétard... surprise ?   Jeu 26 Juil - 23:12

Bon, c'était assez. Elle avait joué le jeu plus longtemps qu'elle ne l'aurait cru elle-même. Elle voulait sortir de ces mains qui la retenaient prisonnière. Elle voulait trouver son bracelet le plus rapidement et quitter cet endroit et surtout Edward, afin qu'il puisse continuer de révasser et de jouir à la pensée de Kayako.

Mais voilà que ce n'était pas terminé. En effet, Edward avait eu l'audace de caresser ses seins. Non, mais! Il les palpa pendant plusieurs secondes, sans gêne, ni retenue. Quel culot! Elizabeth devint furieuse et alors qu'il dit que ses seins n'étaient pas ceux de Kayako, elle le gifla violemment sur la joue droite. Elle se releva puisque le «gentil» surveillant avait mis ses mains derrière sa nuque, laissant le champ libre à Miss Terreur. Elle le regarda et dévisagea de haut.

*Pour qui il se prend c'lui-là?*

Ayant envie de se venger encore, elle lui fourra un coup de pied dans l'estomac et un autre les bijoux de l'homme. Peut-être que ça va lui rappeler de ne pas toucher à cette partie du corps féminin sans le consentement de la fille elle-même. Elle n'arrivait toujours pas à croire ce qu'il venait de lui faire et surtout, elle était étonnée qu'il ne s'est pas garder une petite gêne. Fière de ses coups, elle posa les mains sur ses hanches et continua de le regarder.

"Fais gaffe la prochaine fois, pervers!"

Laissant Edward seul, probablement entrain de souffrir, elle retourna à la recherche de son fameux bracelet qui n'avait toujours pas montré signe de vie. Elle chercha dans les moindres recoins. Peut-être que la bibliothécaire l'avait ramassé. Enfin, elle chercha sur les étagères. Rien.

Finalement, elle se dirigea vers l'avant, là où la responsable de l'endroit scannait les livres qui se faisaient empruntés par des élèves. Elle chercha dans les tiroirs, sur le comptoir, etc. Bref, partout afin de retrouver ce petit malin. Elle ne se souciait plus du surveillant. Elle s'était vengée, comme elle l'avait promis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Blake
Surveillant
avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Arme: ... son charme ?
Surnom: Eddie

MessageSujet: Re: Pétard... surprise ?   Ven 27 Juil - 18:27

Edward était tranquillement en train de planer, ayant oublié que quelqu'un était grimpé sur lui, lorsqu'il fut brusquement rammené à la réalité, douloureusement, même. La claque le réveilla avec efficacité, et dommage pour lui, car peut-être que s'il avait été en train de planer, la suite aurait été moins douloureuse. Il cru que le tabassage allait s'arrêter au coup dans le ventre, mais soudain, une douleur insoutenable le prit à l'entrejambe alors qu'il se prenait un coup bien placé. Il laissa échapper un cri de douleur qui mourru en un gémissement prolongé.

Il leva les yeux et vit la silhouette se dessiner en ombre chinoise sur la fenêtre. De qui cela pouvait-il bien s'agir ? Hé bien, peu importait, qui que ce soit, elle allait passait un sale quart d'heure... Dès qu'Edward aurait récupéré. Il la vit s'eloigner puis farfouiller plus loin. Serrant les dents, essayant d'ignorer la douleur, il tenta de se relever, une main appuyée contre le mur, l'autre crispée sur son paquet. Il resta quelques minutes adossé au mur, reprenant sa respiration. Puis, lorsqu'il se sentit un peu mieux, il s'approcha à pas lents de la jeune fille.

Il prit un gros dictionnaire sur une étagère, et, lorsqu'il fut assez près d'elle pour ne pas la manquer, il lança le lourd et volumineux livre en plein sur la tête de la jeune fille.

"DANS TA GUEULE !" cracha-t-il, hors de lui.

Il posa sa main sur le dossier d'une chaise, hésitant. Il mourrait d'envie de la lui envoyer également à la tête, mais, et ce malgré le fait que son esprit soit embué par la drogue et la rage, il se disait que c'était peut-être quand même un peu trop. Néanmoins, sans se rendre compte de ce qu'il était en train de faire, il commença à soulever la chaise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Elève de terminale
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2007

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Arme: pic à glace
Surnom: Miss Terreur

MessageSujet: Re: Pétard... surprise ?   Mer 22 Aoû - 23:03

Ignorer et sortir d'ici au plus vite. Voilà l'objectif qui ne cessait de défiler dans son esprit. Elle en avait assez et désirait plus que tout au monde rentrer dans sa chambre et trouver sommeil. Cependant, elle ne quitterait pas la bibliothèque tant qu'elle n'aurait pas trouvé ce qu'elle cherchait: son bracelet. Enfin, elle ouvrit un tiroir avec beaucoup de difficulté. Lorsque son contenu fut visible aux yeux d'Elizabeth, quelque chose réfléchissait la lumière. Elle tendit la main pour le prendre et s'aperçut que c'était son fameux bracelet qui l'avait fait déplacé jusqu'ici. Enfin heureuse, elle ignorait totalement la suite des événements.

Elle venait juste de refermer le tiroir et d'enfiler le bracelet que le surveillant vint se pointer derrière. Tout ce dont elle se souvient, c'est de sa respiration haletante et vengeresse qui ématait de sa bouche. Puis, seulement un dur coup qui résonna dans son crâne, faisant naître une migraine atroce et insupportable. Elle s'écroula par terre, sombrant quelques instants dans l'inconscience.

Quelques minutes plus tard, Elizabeth ouvrit finalement les yeux, remarquant qu'elle se trouvait toujours dans la bibliothèque. Lorsqu'elle était tombée, une main s'était posée sur son ventre et l'autre résidait à côté d'elle, au niveau de sa tête qui elle était tournée vers la gauche. Quant à ses jambes, elles étaient légèrement repliées. Elle s'appuya sur ses coudes et amena une main à son front, tellement une intense douleur y régnait. Elle laissa échapper un soupir de découragement.

"Qu'est-ce qui s'est passé?"

Murmura-t-elle pour elle-même.

"Pourquoi ai-je cette migraine atroce..."

Elle s'arrêta. Net. Découvrant la scène qui se préparait près d'elle. On aurait dit un monstre enragé. Une bête déchaînée, cherchant à se venger. Sa respiration devint saccadée et haletante. Étant donné le manque de luminosité artificielle, la silhouette semblait énorme et elle était plongée dans un noir étrange. Elle tenta de se relever, mais en vain. Son corps tremblait. De peur. Enfin...peur, c'est un bien grand mot. Seulement, elle craignant que la silhouette ne laisse tomber l'objet qui tenait dans les mains, dans les airs. Elle étouffa un cri en amenant sa main sur son front sur sa bouche. Ses yeux grands ouverts voyaient la scène avec frayeur.

"Non...non..."

Réussit-elle à articuler alors que la paume de sa main camouflait sa cavité buccale.

"Arrêtez..."

Pourtant, elle restait immobile. Incapable de bouger le moindre poil de son corps. La peur, la frayeur...un cauchemar. Finalement, ses réflexes la sortirent de son emprise en la faisant reculer de quelques centimètres afin de ne plus se trouver dans la cible du surveillant. À l'aide de son autre main, elle s'appuya sur le bureau et réussit, avec beaucoup de mal, à se relever. Décidément, lorsque la fatigue nous court après, notre imagination déborde d'idées et d'énergie. Rassemblant son courage, elle s'avança vers Edward très lentement, pour ne pas développer encore plus de colère et de vengeance en lui. Elle appuya ses main sur les pattes de la chaise en l'air et doucement, elle la posa par terre en la tirant par les pattes. Étonnemment, elle fixait le surveillant dans les yeux sans la moindre trace de peur. Elle était seulement confiant. En fait, cette scène ressemblait étrangement à celle de Kim Boggs (Winona Ryder) enlaçant Edward Scissorhands (coïncidence?!) à la fin du film du même nom. Celle-ci le calme et se fout des ciseaux en guise de doigts à Edward tout en le fixant dans les yeux. Cependant, Elizabeth n'allait pas démontrer ce signe d'affection au surveillant puisqu'elle avait quelqu'un d'autre en vue. Peut-être pourraient-ils repartir à zéro? Si le pion était compatissant, ils pourraient certainement le faire.

Ce qui allait se passer dans les prochaines minutes, allait en étonner plus d'un.

"Écoute...euh...Écoutez, je crois que nous sommes partis du mauvais côté...Je suis seulement venue ici afin de retrouver mon bracelet qui me vient de ma grand-mère. Il m'est très précieux et je n'aurais jamais fermé l'oeil si je ne l'aurais pas retrouver. Alors, ça vous dirait d'oublier tout ce qui s'est passé ce soir? Vous voulez bien?"

Dit-elle d'une voix voilée et calme. D'où provenait toute cette sérénité soudaine?

Dehors, alors que le vent faisait la circulation parmi les nuages, la lune se découvrit soudainement. De ce fait, sa luminosité prénétra dans toute la pièce et se réfléta dans les yeux d'Elizabeth et du surveillant. Également, elle put apercevoir facilement le corps entier de l'homme se tenant devant. Autant, elle lui parut effrayante tout à l'heure, elle se dit qu'elle n'avait rien à craindre.

Calme, posée et surtout patiente, elle attendit une éventuelle réponse toujours en restant devant lui et en le fixant dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pétard... surprise ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pétard... surprise ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 20 juillet 2010 : explosion d'un pétard pirate à Namur...
» nouveau pc et cadeau surprise...
» Mieux vaut tard que jamais!
» Mieux vaut tard que jamais : Bloavez Mad
» Dessin surprise ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Battle Royale : Chaos Empire :: RP :: City [Life Zone] :: Pensionnat :: Bibliothèque-
Sauter vers: