Battle Royale : Chaos Empire

Il ne doit rester qu'un seul survivant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Voyage à la Balzac

Aller en bas 
AuteurMessage
December Mac Aleese
Elève de première
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 27
Localisation : Derrière un livre... Sûrement !
Date d'inscription : 17/08/2007

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Arme: Bouteille en verre
Surnom: Decy

MessageSujet: Voyage à la Balzac   Sam 18 Aoû - 21:48

Un mot, un seul mot, veut tout dire.
Un mot, un seul mot, peut tout faire.
Un mot, un seul mot, pour rêver comme Balzac l'annonçait.

"J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot..."

Appuyée d'une manière légère et désinvolte contre le balcon du réfectoire, ses mains fines posées sur la couverture du livre qu'elle lisait, rien ne pouvait déranger le rêve inconnu de December. Elle empruntait, encore, toujours à la bibliothèque du pensionnat, se souciant plus des mots qu'elle pouvait y trouver que des gens qui les parcouraient, se souciant plus de la fiction que de la réalité; Quasiment personne ne connaissait sa voix légère et flottante, d'une voix de rêve mélodieux qui devait sans aucun doute chanter comme l'aurait fait un rossignol. Depuis qu'elle était arrivée ici, elle ne faisait que ça, évitant alors la dure réalité des choses en apprenant sans cesse. Tout le monde ici était dérangé de toute façon, pour le peu qu'elle en avait vu. Decy n'avait qu'une seule idée sur eux, l'idée d'une personne qui ne fréquente rien d'autre que l'irréel et les rêves sans jamais offrir un seul monde à quiconque. Peut-être aux professeurs, unique lumière pour elle en ces lieux et en ces heures sombres : La porte ouverte vers la sortie, la réussite. Apprendre, toujours apprendre.

Comme d'habitude, elle était arrivée pile à l'heure dans le réfectoire, n'avait prit qu'une pomme avant de se rendre à son endroit privilégié; Déjà maintenant, il n'y avait presque plus personne pour la voir croquer de ses dents blanches dans le fruit de l'Eden. Eden ? Stupide idée, alors que la pomme était aussi verte que ses propres yeux et aussi savoureuse peut-être qu'une vision angélique. December ne voyait rien d'une manière mauvaise, ou tout du moins pas d'une façon directe. C'était un peu comme sa beauté discrète et pourtant flamboyante. Mais December voyait-elle quelque chose, de toute façon ? Habillée d'un t-shirt large et d'un jean à peu près moulant - mais juste ça, elle n'aurait pas eut l'idée géniale de révéler qu'elle aussi avait des formes comme certaines autres filles - le tout dans la couleur inexistante du noir, elle se faisait aussi discrète que possible pour rester le plus longtemps là. Soit, jusqu'au moment ou un quelconque professeur ou surveillant viendrait virer les derniers du refectoire pour le fermer. Et si elle se laissait enfermer, finalement ? Elle ne voulait pas manquer les cours, non, mais une seconde de plus dans le monde de son livre lui aurait suffit pour être heureuse, ou presque. Heureuse... Quelle était encore la signification de ce mot ?

HEUREUX, EUSE adj. (de heur). 1. Qui jouit du bonheur, qui manifeste ce bien-être. Un homme, un visage heureux. <> Heureux caractère, heureuse nature : se dit d'une personne portée à l'optimisme. 2. Qui éprouve de la satisfaction. Il est très heureux de partir. 3. Qui procure du bonheur. Un mariage heureux. Un heureux évènement. 4. Vieilli. Favorisé par le sort ; chanceux. Si vous êtes assez heureuse pour frapper à la bonne porte. 5. Qui survient de façon opportune ; favorable, avantageux. Heureux concours de circonstances. 6. Particulièrement réussi ; juste. Une heureuse alliance de classicisme et de modernisme. <> n. Faire un (des) heureux : procurer à une personne (à plusieurs) un avantage inespéré.

A croire que le dictionnaire lui avait servit de livre de chevet chaque soir; Des mots qui ne ressemblaient pas du tout à December. Nous dirons donc que ça lui aurait suffit à être satisfaite, dans ce cas, ce qu'aucun jeune censé n'aurait été avec un livre en main... Pourquoi ? Peut-être parce que la jeunesse ne lisait plus autre chose que les livres conseillés - ou plutôt, ordonnés - par les professeurs. C'était triste; Pour eux ou pour elle ? Peu lui importait qu'un professeur lui dise de lire ou pas, elle ne ferait quand même, juste pour la connaissance, juste pour savoir la suite du résumé du livre, juste pour savoir la fin, même si le sujet ne lui plaisait pas. Illogique ? Peut-être un peu, à force de rester seule vous savez... Bref, vous vous rappellez pourquoi nous en étions là ? Moi non plus, en fait. Donc disons juste, pour faire court, que la jeune fille avait tout simplement continué sa lecture, sans interruption, après avoir mordu dans sa précieuse pomme verte et après avoir remit une mèche rebelle derrière son oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Voyage à la Balzac
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Publicités pour le voyage inaugural
» [Larsen, Reif] L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet
» voyage interne ..
» Voyage en espagne...forfait bloqué virgin...
» Le voyage de Lapinou - Nouveauté P.4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Battle Royale : Chaos Empire :: RP :: City [Life Zone] :: Pensionnat :: Réfectoire-
Sauter vers: