Battle Royale : Chaos Empire

Il ne doit rester qu'un seul survivant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Heather Ryan

Aller en bas 
AuteurMessage
Heather Ryan
Elève de première
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Heather Ryan   Lun 18 Juin - 14:28

Nom ~> Ryan
Prénom ~> Heather Ashley
Âge ~> 16 ans
Nationalité ~> Anglaise
Maladie éventuelle ~> Schizophrènie

Classe ~> B
Niveau ~> Première


Description physique :


Petite et menue, elle n'en est pas moins agile et musclée. La sous-estimer serait une très mauvaise décision car la belle n'en est pas moins complètement 'cinglée'. Son regard d'un vert intense peut briser n'importe laquelle des carapaces et ses cheveux tombant en une cascade noir de jais rehaussent un peu plus ce regard perçant. Les deux couleurs préférées de la demoiselle étant le noir et le vert, on la trouvera rarement vêtue d'une autre couleur que celles-ci. Sa tenue vestimentaire est à l'image de ce qu'elle veut paraître: froide, distante et insaisissable. Son apparence est somme toute une illusion, une carapace dont elle a depuis longtemps appris à se servir. En effet, l'aspect externe est le seul trait que certains prennent pour juge, aussi se plait-elle à se montrer de telle ou telle façon.
La jeune fille arbore un magnifique tatouage sur le bras droit, il représente une rose aux épines nombreuses et dissuasives. Elle se l'est fait faire il y a désormais plusieurs années et en est très fière.


Caractère :

Instable, schizophrène, violente, brutale, perfide ... Nombreuses ont été les mauvaises caractéristiques qu'on lui a prêté. Pourtant, au delà de son CV qui la nomme responsable de bien des faits douteux, Heather n'a jamais fait que se protéger et protéger ce qui lui tient à coeur. Fière et digne, il ne faut pas grand chose pour la mettre en colère. Et, elle ne répond plus de rien lorsqu'elle est en colère, elle ne se rend pas compte du mal qu'elle peut faire. Au delà de cela, elle gagnerait à être connue et si quelqu'un prenait le temps de tenter quelque chose, il y gagnerait bien plus qu'une simple amie. Mais elle fait peur et de ce fait personne ne prend la risque de l'approcher. Sa réputation la précède et on la dit perdue. Mais, après tout, tous les éleves de la Classe B ne sont ils pas des causes désespérées?
Heather n'aime pas voir des familles unies, cela lui rappelle qu'elle n'en a jamais eu.
Mieux vaut ne pas la chercher, ou elle pourrait donner raison à sa réputation de 'cinglée' et de 'psychologiquement instable'. Mais, quelqu'un de vraiment sincère et d'amical pourrait parvenir à un résultat avec elle, si seulement, encore une fois, il se donne la peine d'essayer.

Histoire :

~> Introduction <~

La pluie était fine et désagréable sur la peau de la jeune femme. Malgré la capuche de toile qu'elle portait, s'alliant a la cape tout entière, les gouttes d'eau étaient gênantes et les quelques mèches de cheveux qu'elle n'avait pas pris le temps de mettre a l'abri devenait ruisselante. La silhouette mince et grande de la femme était la seule a rompre le chant de la pluie contre les paves. Elle aurait voulu accélérer l'allure, afin d'être plus tôt chez elle, mais les intempéries rendaient le sol glissant et, lorsqu'elle tourna a l'angle d'une rue, une nouvelle s'étendait, étroite, sombre, et non pavée. Le chemin de terre était devenu boueux par l'action de la pluie et rendait la procession de la femme plus dure et désagréable qu'elle ne l'était déjà. Soudain, sans que rien ne pouvait l'annoncer, une douleur abdominale cuisante saisie la femme qui se plia de douleur brusquement. Cependant, rien n'était décidément de force a lutter contre sa volonté, elle devait atteindre la porte qui se devinait, au bout de la ruelle. Son ventre lui fit un mal fou, mais elle ne pouvait rien faire d'autre que marcher, avancer et se mettre bientôt a l'abri du froid et le pluie. Mais ce fut plus facile a dire qu'a faire, la femme eut grande peine a continuer, maintenir les efforts déjà sur humain qu'elle mettait en oeuvre. Mais il serait dit que rien ne l'a arrête ce jour, et qu'elle finit par parvenir a la porte, indication d'un repos imminent et d'une chaleur bienvenue. Autant humaine d'effective.
Ainsi, lorsqu'elle tourna doucement la poignée, a bout de force, la lumière qui l'éclaira et la chaleur qui l'enveloppa eurent raison de sa fatigue et lui insufflèrent la force d'entrer, d'avancer encore de quelques pas, jusqu'à se laisser aller sur le fauteuil moelleux du salon.

Aussitôt, une toute jeune demoiselle entra en trombe dans la salle bientôt suivie par un homme d'age mur et un jeune garçon. Tous étaient venus accueillir celle qu'ils ne voyaient que trop peu a leur goût. Cependant, elle était exténuée et l'homme en devint inquiet. Il s'approcha d'elle doucement, écarta la fillette, et lui posa une main bienveillante sur le front.

~ Tu vas bien?


Sa main se retira bientôt du front de la femme, sa femme, pour aller se poser sur son ventre. Ce n'était pas visible lorsqu'elle était debout, puisque sa cape était ample et la recouvrait de façon habile, mais, assise et calée au fond du fauteuil telle qu'elle l'était, cela ne laissait pas l'ombre d'un doute planer.
La femme soupira bruyamment puis prononça quelques mots, très entrecoupes qui semblèrent lui demander beaucoup d'effort

~ Tu veux ... dire ... le bébé ... va bien?


Ne prêtant que guère d'attention aux dires d'une femme affaiblie, l'homme lui caressant les cheveux d'un geste affectueux et posa sur son front un baiser plein de tendresse. Lorsqu'il se retira, sa femme avait fermé les yeux et un souffle faible mais régulier parvenait aux oreilles de l'homme. Il prit la main de sa jeune enfant et, lorsqu'ils passèrent vers l'ainé, il lui posa une main sur l'épaule, signe qu'il fallait qu'ils laisse la femme seule.

~~~~~~~~~~~~~


Quelques mois plus tard à peine, la femme avait enveloppé son bébé dans un tissu vert et l'avait déposé devant la porte d'un couvent de l'autre coté de la ville. Sa famille ne pouvait se permettre d'accueillir une nouvelle bouche à nourrir. Pourquoi ne pas avoir avorté alors? Tout simplement parce que son mari tenait trop à cet enfant à naître. C'est donc beaucoup de courage qu'il avait fallu à la femme pour s'approcher du berceau en bois, construit tout exprès par son époux, et prendre le bébé en pleine nuit. Si elle avait déposé l'enfant aussi loin de son domicile, c'était afin qu'on ne puisse jamais la retrouver. Et, à cette occasion, elle n'avait pas signifié le nom de famille du bébé, juste qu'elle avait été nommée Heather et qu'elle avait pour second prénom Ashley. Elle lui laissait aussi le tissu vert ou été brodé une petite rose aux innombrables épines, symbole qui se transmettait dans la famille de mère en fille depuis des générations. C'était la seule chose qu'elle pouvait laisser à son enfant abandonné ...

~~~~~~~~~~~~~

Heather était une orpheline depuis sa naissance. Elle avait été élevée dans un couvent jusqu'à maintenant. Mais elle était brutale et instable. N'ayant jamais connu ses parents, elle s'en était très jeune sentie vide et incomprise. Il y avait dans le couvent ou elle demeurait une bande de sainte ni touche de son age qui ne l'avait jamais acceptée. Elles ne cessaient de la rayer, de la provoquer. Alors, inévitablement, un jour, elle leur était tombée dessus. Celles ci s'en était donné à coeur-joie contre elle, mais Heather n'était pas complètement stupide, elle avait pris un bout de bois qu'elle avait taillé et, ceci entraînant cela, la pointe de son arme improvisée avait finit par transpercer l'oeil de l'une de ses persécutrices. Les 'soeurs' étaient intervenues et n'avait pas tarder à lui faire quitter leur 'havre de paix' comme elles se plaisaient à le répéter à tout va. Heather ne les avait jamais aimé, elles et leurs manières de saintes.

A 10 ans, la fillette s'étaie retrouvée dans un orphelinat, le plus rude de tout le territoire. Il y avait souvent des blessés et des bagarres en ces lieux et Heather n'allait pas tarder à en faire les frais.
La petite était seule, dans son dortoir, assise sur son lit et la tête plaquée contre le mur. Elle réfléchissait comme elle l'avait déjà fait des milliers de fois. Puis, soudain, elle se leva et se dirigea jusqu'à une malle placée au pied de son lit, sa malle. Après quelques instants de fouille, elle en sortit enfin ce qu'elle recherchait: le morceau de tissu, dernier vestige de ses parents. Heather retourna s'asseoir et respira l'odeur du tissu pendant quelques secondes. La pièce était baignée d'obscurité alors, enfin, elle se laissa aller à pleurer à chaude larme. Les larmes étaient fines, rares et arrivées sur ses lèvres, elles avaient le goût amer de la frustration. Heather s'était tellement protégée du monde et des autres que même pleurer lui était difficile.

La porte s'ouvrit alors à la volée et deux de ses camarades de chambrée firent leur apparition dans le rai de lumière que laissait filtrer la porte ouverte. Des rictus détestables peignirent leurs visages alors qu'elles la trouvaient en pleine démonstration de faiblesse.
Elle fondirent sur elle en parlant à voix basse et vinrent jusqu'à vouloir lui subtiliser son tissu. Heather hurla, les insulta mais que pouvait-elle faire contre deux jeune fille de 13 ans, elle qui n'en avait que 10? Alors elle se souvint, elle avait cassé un miroir la semaine dernière, elle avait conservé les morceaux dans un tiroir. Elle abandonna son tissu à celle qui tirait dessus et se précipita jusqu'à son tiroir. Elle l'ouvrit en vitesse et chercha à tâtons. Elle se coupa mais elle avait au moins mis la main sur la glace. Elle la prit et s'approcha de son aînée avant de lui taillader le visage à grand coup dans tous les sens. La jeune fille hurla et tomba sur le sol. L'autre regarda le spectacle avec horreur avant de quitter la pièce. Heather s'approcha de celle qui était à terre, la fit rouler sur le dos et reprit son tissu, tout ensanglanté qu'il était. Elle le remit en place, sortit pour se débarrasser de cette nouvelle arme improvisée et ne fut jamais punie. Personne ne voulait croire qu'une gamine de 10 ans avait put autant malmener le visage d'une autre de 13 et l'orphelinat avait l'habitude de ce genre de brutalité sans n'y pouvoir ou n'y vouloir rien faire.

De telles aventures ne lui arrivèrent plus. Du haut de ses quelques années et de sa petite taille, on n'osait plus l'approcher. On la surnommait la Sécatrice.

A 15 ans, elle fut envoyée dans un lycée spécialisé, son orphelinat ne prenant en charge la scolarité que jusqu'à la fin du collège. Ce lycée semblait divisé en deux. D'un cote ceux que l'on disait 'normaux' et de l'autre les délinquants. Heather n'avait pas eu le choix puisque venant d'un orphelinat réputé pour accueillir ceux qui ne pouvait l'être nul part ailleurs. Oui, elle avait blessée grièvement plusieurs personnes, mais ce n'était plus ou moins que de l'autodéfense! Toujours est-il que sa solitude l'avait rendu instable plus encore qu'avant. Avant d'entrer au lycée, elle avait tenu à se faire tatouer la rose qui figurait sur son tissu, ainsi personne ne pourrait jamais la lui voler comme cela avait faillit être le cas.

Sa première année de pensionnat fut étrangement calme, personne ne lui parlait et elle ne parlait à personne. Son allure et la grande mélancolie qui perçait dans son regard gardait les amis loin d'elle. Heather n'avait jamais eu de véritable ami et n'en avait de toutes façons nullement besoin. Pourtant, elle n'était pas foncièrement mauvaise. Son passé était ténébreux mais il suffisait de gratter sa carapace pour découvrir quelqu'un de bien. Seulement, personne ne s'y risquait et la demoiselle devait donc se restreindre dans sa solitude.



Arme reçue pour le jeu ~> Colt
Chambre n° ~> 5


Dernière édition par le Lun 18 Juin - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimi Eïra
Elève de seconde
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Age: 16 ans
Arme: un fusil mitrailleur
Surnom: Keï

MessageSujet: Re: Heather Ryan   Lun 18 Juin - 14:35

bienvenue ^^
mais ... je crois qu'on est pas senser savoir qu'on va aller a battle royale ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Ryan
Elève de première
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Heather Ryan   Lun 18 Juin - 14:43

Ah? Ben j'attend qu'une admin ou modo puisse l'assurer et je change ca si besoin!
Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roverandom
Elève de terminale
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 30
Date d'inscription : 05/06/2007

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Arme: câble USB
Surnom:

MessageSujet: Re: Heather Ryan   Lun 18 Juin - 16:21

Oui en effet on n'est pas censé savoir ^^
Et s'il-vous-plaît, pas de flood dans les présentations, même pour un bienvenue ou un conseil, c'est très gentil et convivial, je dis pas, mais après quand il y en a trop c'est pas du tout pratique pour les admins qui doivent tout lire pour s'y retrouver, donc afin d'éviter ça dans le futur quand il y aura plus d'inscrits (enfin on espère ! ^^), merci d'arrêter dès maintenant.

Donc mis à part les dernières lignes, fiche impeccable et donc validée !

Arme : Colt
Chambre : n°5, avec Hisagi
(finalement si y'avait bien une chambre de libre ^^ essaye de ne pas le tuer avant le jeu XD)

Bon jeu ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heather Ryan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heather Ryan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA FORET DES DAMNES (Tome 1) de Carrie Ryan
» Vidéo pratice lap de Ryan Cavalieri sur RC8 Associated
» Prima Dolly Heather Sky (PDHS) // RBL
» The OC. Rentrée des classes. Seth/Ryan. OS. G.
» CHRONIQUES DE NEPHILIM (Tome 1) LES AILES DE LA NUIT de Heather B. Terrel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Battle Royale : Chaos Empire :: Hors RP :: Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: