Battle Royale : Chaos Empire

Il ne doit rester qu'un seul survivant
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Attention peinture fraîche

Aller en bas 
AuteurMessage
Aldo Jasper
Elève de terminale
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 30/06/2007

Feuille de personnage
Age: 17
Arme: Gilet pare-balles
Surnom:

MessageSujet: Attention peinture fraîche   Sam 30 Juin - 20:54

Les mimines en poche, il flânait le regard absent. C'était d'ailleurs ce genre de regard qui le faisait passer pour un demeuré, pas à cause de sa tronche, mais après être rentré dans le premier passant innocent. Il avait presque à chaque fois droit à une réflexion car il en oubliait de formuler les excuses d'usage... Y'avait du remue-ménage, c'était le Samedi, pas très ensoleillé mais les nuages n'étaient pas non plus menaçants, et des tas de familles en profitaient pour faire leurs amplettes et s'offrir un moment de détente autour d'une glace à l'italienne. La gueule enfariné car il venait prendre deux demis au café de la place, il était désormais dans le centre commercial même. N'ayant, comme à sa grande habitude, aucune idée de ce qu'il venait faire dans un tel lieu à part essayer des fringues qu'il ne mettrait jamais ou s'amuser sur des jeux vidéos en devanture qu'il n'achèterait jamais.

Passant les premières boutiques, son regard s'attardait parfois sur des petits bijoux hi-techs dont il ne comprenait absolument pas l'étiquette descriptive, et encore moins le prix... La foule devenait plus compacte à chaque pas qu'il faisait, oppressante et étouffante, un claustro ou un agoraphobe en vomirait son petit-déj sur le champ. Il s'aperçut vite qu'on essayait de lui faire les poches, un gamin. Il se tourna intinctivement vers le menu-frottin qui venait de violé son intimité financière en piochant sa bourse.

- Hep le larron, nettoies les poches d'un bourgeois si le coeur t'en dit, mais les miennes sont déjà trouées alors pas la peine de venir sucrer la soupe. Allez, déguerpis.

Pas d'humeur à jouer les gardiens de la paix ou les preux justicier, il le laissa ficher le camp après avoir repris sa bourse. Le gosse était pas bien plus âgé que lui, des yeux globuleux et un tarin de teigneux. Il devait être escamoteur depuis un bout de temps car sa technique était étudiée. Soupirant après cette brève incartade, il s'arrêta à la patisserie, une glace lui ferait le plus grand bien.

Deux parfums, vanille et framboise. Parfait pour retrouver une démarche droite et flâner devant es vitrines. Il s'arrêta devant un magasin qui vendait des vestes en cuir, pas vraiment fanat de ce genre de jaquette en général, son oeil restait scotché... tellement que sa glace commençait à fondre sur la vitrine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roverandom
Elève de terminale
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 30
Date d'inscription : 05/06/2007

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Arme: câble USB
Surnom:

MessageSujet: Re: Attention peinture fraîche   Mer 18 Juil - 19:10

On était en plein été, et c'était une de ces journées typiques de cette saison où, malgré les quelques nuages dans le ciel et le manque de lumière solaire, une chaleur pesante, étouffante, règnait sur la ville, et de minuscules petites bêtes noires se collaient sur chaque parcelle de peau nue que les badauds se pressant en masse dans le centre commercial pouvait laisser appercevoir. Un temps d'orage.

Et malgré cela, malgré le fait qu'elle était sur le point de faire une syncope tant elle était sensible à la chaleur, Lily sortit d'une boutique, arborant fièrement une magnifique veste en cuir qui semblait hurler à toute l'assistance présente : "je vaux un an de votre maigre salaire, pauvres mortels".

Il fallait dire que la famille de Lily avait largement les moyens de lui offrir, même en étant à l'autre bout du monde, un compte en banque plus que largement fourni dans lequel elle n'hésitait pas à piocher régulièrement, surtout lorsque son moral était au plus bas et qu'elle avait besoin de se faire un petit "cadeau de remontage de moral de moi à moi"... Comme ce jour-là, par exemple. Et cette fois-ci, elle avait craqué sur un article qui bien que absolument pas adapté à la saison était incontestablement magnifique. La veste était de cuir noir et mat, longue jusqu'en dessous des genoux. Voilà qui donnait une certaine classe à Lily qui était pourtant, comme d'habitude, habillée comme un sac : un débardeur rayé gris, trois fois trop grand pour elle et dont les bretelles ne cessaient de glisser sur ses épaules, et un bête jean bleu dont le bas des jambes était complètement déchiqueté à force d'avoir traîné par terre.

Donc, elle était en train de sortir de la boutique où elle venait d'acheter sa petite merveille... Tout du moins, elle essayait, car la foule était si compacte qu'elle avait bien du mal à s'extirper du tourniquet. Au moment où elle craignait de rester coincée dans cet engin et de se voir forcée de refaire un tour de manège voir plus, elle réussi finalement à se tirer de là. Elle fit un tour sur elle-même, regardant sa veste sous tous les angles afin de vérifier qu'elle n'avait aucun accros, puis, rassurée, se mit en route vers la sortie la plus proche. Pour ce faire, elle entreprit de longer la vitrine du magasin. Mais elle n'avait pas fait trois pas qu'elle fut percutée par un groupe de gamine d'à peine treize ans, sapées comme des, n'ayons pas peur de le dire, pétasses, qui allaient dans le sens contraire, et qui l'envoyèrent valser contre quelqu'un qui se tenait devant la vitrine. Les gamines ne prirent même pas la peine de s'excuser et taillèrent la route en ricanant.

Lily les laissa filer, affichant un air particulièrement blasé. Puis elle se tourna vers la personne qu'elle avait heurtée et ouvrit la bouche dans l'idée de lui présenter ses excuses, lorsqu'elle sentit quelque chose de poisseux sur ses doigts. Elle baissa aussitôt les yeux vers sa main et découvrit qu'elle était pleine de glace... Tout comme l'était sa veste flambante neuve. Lily poussa une sorte de petit couinement entre la surprise, l'effroi et le dépit. Puis elle releva les yeux vers le garçon qui se tenait en face de lui, et remarqua le cornet de glace dégoulinant qu'il tenait à la main.

Interdite, elle le fixa d'un regard bien étrange, à mi-chemin entre "je vais te faire la peau" et "mais qu'est-ce que... qu'est-ce que... ??!!".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Attention peinture fraîche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peinture Fraîche
» Very Irresistible
» lanas 2011
» electra2 mibomodeli version carbone ATTENTION PEINTURE
» Avis de marché - Paris - église Ste Marguerite - Lot 1 peinture murale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Battle Royale : Chaos Empire :: RP :: City [Life Zone] :: Centre Ville :: Centre commercial-
Sauter vers: